ENDRE ROZSDA

FILM DOCUMENTAIRE d'ANDRAS SOLYMOS, 1985
Durée :28min

La place du Tertre, les peintres « du dimanche », les passants qui posent et ceux qui observent.
Un accordéon accompagne la scène.
Soudain, l'objectif se pose sur la cime des arbres, sur les nuages, devant un lieu :
Le Bateau Lavoir.
De dos, un homme en combinaison de travail peint. On entend sa voix qui raconte ses parents et la trace de la mère, sur divers portraits.
Le réalisateur pose son regard sur les toiles, entre dans les détails, si près que l'on distingue les fils du tissu comme si on entrait dans la chair de l'artiste.
Apparait le visage de Françoise Gilot. Elle explique la rencontre avec Endre Rozsda, avant que sa vie croise celle de Picasso.
A son tour, Rozsda parle de ses influences et avoue qu'il ne sait pas pour quelle raison il peint. S'il le savait, il n'aurait pas envie de le faire. Il est émerveillé des images fixées à jamais. L'artiste confie indirectement au réalisateur que ces personnages inchangés depuis des années ou des siècles sont ses compagnons. Peindre, pour lui, c'est aller à la recherche de l'éternité, probablement.
L'objectif passe ensuite aux dessins colorés, à ce que Rozsda fait avec les chiffres, qui se transforment en tête, en nu. De par la magie du montage, on oublie les chiffres qui en étaient à l'origine.
Passant par les images des toiles et dessins en passant par des photos de jeunesse et les commentaires de l'artiste lui-même, Andras Solymos nous permet de découvrir un artiste hongrois hors normes. Les nuages traversent en accéléré les toits de Montmartre et on quitte Endre Rozsda, qui a trop vite quitté le Bateau Lavoir...

                                     Jacinta

C.V

Andras CV.pdf
Document Adobe Acrobat 28.1 KB

ANDRAS SOLYMOS SCHLAMADINGER

 

mobile : 06 60 27 71 44

 

e-mail : andras.solymos@yahoo.fr

 

site : andras-solymos.com

 

PHOTOGRAPHE, RÉALISATEUR,

 

CHEF OPÉRATEUR, SCÉNARISTE

 

 

 

a travaillé à la Télévision Hongroise. Puis s’est installé en France où il a participé

 

à de nombreux films en tant que chef - opérateur, cadreur ou chef monteur.

 

RÉALISATIONS,  IMAGE, MONTAGE, SCRIPT

 

2018 Walter Spitzer, L’alliance avec un peuple.

 

Documentaire vidéo 35 min

 

2017 Les enfants de la guerre. Documentaire vidéo 80 min

 

2012 MATEO, court-métrage fiction, 11 min 32 secondes

 

2009 LEHEL Documentaire vidéo 26 min

 

2006 LA REVEUSE, Long-métrage auto produit 124 min

 

2002 LA TRIBU DES BAÏACH documentaire vidéo couleur et N&B 26 min

 

Production Filmàrt Studio kft & La Luna

 

Sélectionné au Cinéma du Réel

 

Prix : Giampaolo Bernagozzi Meilleur documentaire au 53eme

 

Festival International de Montecatini 2002

 

1995 PROJECTION PRIVÉE, Hommage au cinéma.

 

Court métrage 16mm 5 min, Couleur et N&B. Production RGP.

 

1997 ENDRE ROZSDA Portrait d'un peintre. 16mm Couleur

 

1992 ISTVÀN SZABO, Portait du réalisateur 16mm Couleur

 

Making off du film de Istvan Szabo

 

" Douce Emma chère Böbe."

 

1989 LA BAIE DES SOUVENIRS

 

Court métrage 35mm Couleur Production RGP

 

1988 THE END Court métrage. 35mm N&B Production Accent.

 

Prix : Danzante de Plata de fiction au Festival   International de Huesca 1988.

 

Mention du jury au Festival International de Berlin 1988.

 

1987 LA PLUIE Court métrage 16mm Couleur

 

Production G.R.E.C, Sélectionné au Festival International de Berlin.

 

 

 

 

 

EXPOSITIONS PERSONNELLES

 

2018 Espace CINKO avec projection du documentaire

 

« Walter Spitzer, L'alliance avec un peuple »

 

2012 LES FERVENTS Cercle Bernard Lazare

 

2010 N & B Espace Cinko (mois de la photo)

 

1987 SOUVENIRS a la Nef des Fous

 

 

 

PRIX

 

2002 GIAMPAOLO BERNAGOZZI Meilleur documentaire au 53eme Festival International de Montecatini

 

1988 DANZANTE DE PLATA 1ere prix de fiction

 

au Festival International de Huesca

 

1988 MENTION DU JURY au Festival International de Berlin